Vue depuis la rue Jean-Jacques Rousseau

Cathédrale Saint-Pierre d’Annecy

Monument historique quelque peu caché, la cathédrale Saint-Pierre est un batiment érigé au 16ème siècle dans le vieil Annecy.

Construite pour les franciscains sous la direction de Jacques Rossel dans un style typiquement « Renaissance », la chapelle eut, parmi ses premiers évèques, Saint François de Sales. À l’époque les lieux sont partagés entre 2 confessions : calvinistes et catholiques.

En 1771, un palais épiscopal est accolé au batiment et la situation s’assagit suite à l’intervention du Vatican. Répit de courte durée car durant la révolution française, le batiment religieux fut désacralisé et transformé en temple de la Déesse Raison pour redevenir 20 ans plus tard lieu de culte catholique en 1822. C’est à cette même époque qu’elle prît le nom et la fonction de cathédrale.

L’entrée principale se fait depuis une rue étroite : la rue Jean-Jacques Rousseau. Il n’est donc pas facile d’apercevoir le batiment, ni d’en avoir une vue d’ensemble. Une volée de marche permet d’accéder au parvis puis d’entrer à l’intérieur.

La facade est décorée avec des pilastres toscans décoratifs et 3 frontons triangulaires (2 sur les portes annexes et 1 plus grand sur la porte principale). Au dessus de la porte principal, une grande rosace en vitraux éclaire l’intérieur. Encore au-dessus, les armes de la famille Lambert (les financeurs du projet) est visible.

Le batiment se contourne uniquement d’un côté (par le Passage de la Cathédrale) mais on distingue mal l’édifice (toujours pas manque de recul). Il se voit le mieux depuis la petite place du Quai de la cathédrale. C’est seulement depuis ce point de vue que l’on voit un clocher unique sur le côté et de couleur différente du reste de l’édifice. Les 2 cloches de l’église proviennent de la fonderie Paccard.

À l’intérieur, le style est gothique. Dôtée de 3 nefs et de 5 travées, l’ensemble est assez sombre et c’est au petit matin ou le soir que le lumière est la plus belle à l’intérieur. Le choeur de tyle néo-classique est cependant plus lumineux et les 3 vitraux qui le décore représentent Saint François de Sales. Sur la gauche, une chaire de bois sculpté est posée sur un aigle. Deux autels, et deux pupitres en bois sculptés complètent l’ensemble.

Un orgue imposant, restauré et classé monument historique, emplit les lieux de sonorités puissantes : finalisé en 1842, il surplombe la porte principale et s’élève jusqu’à la rosace. De plus de 7 mètres de haut, il pèse 10 tonnes et comporte 2000 tuyaux.

Photo : Manu25

Lieu : Rue Jean-Jacques Rousseau, 74000 Annecy
Tarif : Gratuit

Préparer au mieux votre excursion à Annecy

Pour réserver au bon prix vos vacances en Haute-Savoie (moyens de déplacement, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées