Tour médiévale à la Roche sur Foron

La Roche Sur Foron

Situé sur un carrefour naturel entre le Genevois, la vallée de l’Arve avec son accès aux stations alpines, le Faucigny, et le bassin annécien, La Roche Sur Foron est une charmante cité médiévale.

C’est donc tout naturellement que dès la préhistoire, les premiers habitants ont profité des atouts géographiques de ce lieu. Les romains nommèrent ce lieu Rupes (La Roche). Plus tard, peu après l’an 1000, Gérold, comte de Genève, s’installe dans le village et le fortifie. Au 12ème siècle un premier rempart est édifié. Et un siècle plus tard, une nouvelle enceinte fortifiée voit le jour : plus grande que la première, elle assoit la position forte locale des comtes de Genève et devient une ville incontournable pour le département.

En 1507, un terrible incendie détruit la ville de la Roche Sur Foron, il faudra plus de 60 ans pour reconstruire la cité. Importante plaque commerciale, notamment grâce aux exemptions de taxes concédées par Genève, la ville acquiert une importante dimension religieuse lorsque Calvin chamboule les équilibres religieux genevois. Avec le développement d’un écosystème religieux de résistance se développe aussi l’éducation avec des religieux enseignant dans un collège dédié dès les années 1560. Très vite, le nombre d’étudiant grossit jusqu’à être élevé au rang de Collège Royal. Ville de lettres et d’érudition, beaucoup de personnes influentes ont étudié à La Roche : François de Salle, Ignace de Loyola…

Hélas une double épidémie de Peste décima la population, les survivants s’abreuvaient alors à une source saine, la Bénite Fontaine qui fut officialiser par Saint François de Salle et constitue un lieu de pélerinage. Une chapelle néo-gothique y est érigée. Les guerres ont elles aussi apporté leurs lots de malheurs à la ville commerçante de La Roche. Que ce soit par les français ou les Genevois, la ville est mise à sac plusieurs fois.

Une des plus cuisantes défaites est celle liée à la tentative d’invasion de la ville de Genève. Des échelles destinées à enjamber les remparts de la ville Suisse étaient entreprosées au château de la Roche : le château d’Échelle.

Finalement, après l’occupation espagnole (jusqu’en 1748), il ne reste plus grand chose des fortifications d’antan mis à part la tour de garde des comtes de Genève. Le quartier du Plain-Château ou se trouvait la cité médiévale est classé monument historique. Un orgue – rare – se trouve dans la collégiale gothique Saint Jean-Baptiste

À partir des années 1800, la révolution industrielle remodèle la ville. L’architecture de style néoclassique s’impose avec des la construction de batiments toujours visibles aujourd’hui : la mairie, la place de la République, la grenette.

Plus anecdotique, La Roche Sur Foron fut la première ville éclairée par l’électricité !

Ville dotée de petits commerces typiques dans un dédale de ruelles médiévales joliment fleuries, nul doute qu’une visite de La Roche Sur Foron ne vous laissera pas de marbre.

Plus d’infos : Le Petit Rochois
Photo : Jodastephen

Préparer au mieux votre excursion à Annecy

Pour réserver au bon prix vos vacances en Haute-Savoie (moyens de déplacement, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées