Le city guide annécien indépendant

Le city guide annécien indépendant

Découvrir

ZPréparer

Réserver

URechercher

Pont de l’Abîme

> ... > Pont de l’Abîme (tout voir)
Mise à jour le 03/14/2022
par C.BENOIT
pont de l'Abîme

Le pont de l’Abîme se traverse aussi à pied

Au sud-ouest d’Annecy, à mi-chemin vers Aix-les-Bains et le lac du Bourget se trouve une des portes d’entrées dans le massif des Bauges. C’est ici, entre Gruffy et Cusy, un peu avant d’arriver au village d’Allèves que se situe le pont de l’Abîme.

L’ouvrage est un pont routier suspendu métallique qui enjambe le Chéran, torrent aurifère situé 96 mètres en contrebas. Le pont existe depuis 1887 et fait un peu plus de 74 mètres de long.  Il permet surtout d’éviter un long détour de 8 kilomètres.

Un pont suspendu vertigineux

Aérien et léger, le pont est impressionnant. Il est possible de le franchir en voiture mais aussi à pied. Pour cela, un petit parking situé côté Cusy permet de se garer, de découvrir le point de vue situé légèrement en aval et de se faire quelques frayeurs en empruntant l’étroit trottoir qui borde les 2 côtés du pont.

Si un véhicule emprunte le pont à ce moment, les vibrations sous les pieds sont clairement perceptibles et le bruit généré par le passage des véhicules vous fera battre le cœur ! Si ça ne suffisait pas, le pont de l’Abîme n’autorise le passage que d’un seul véhicule de front et est interdit aux véhicules les plus lourds. Mais pas d’inquiétude, le pont tient bon depuis plus de 120 ans.

chaos du Chéran

Le chaos du Chéran en contrebas du pont de l’Abîme

Une fois bien avancé sur le pont, les épais garde-corps sécurisent les badauds et ne gênent pas la vue sur les gorges encaissées et verdoyantes qui forment un rempart difficilement franchissable. Tout au fond, le torrent s’est frayé un chemin entre les énormes rochers drainés par ses puissants flots lors des crues et épisodes météo violents. Des pêcheurs viennent y attraper des truites et encore un peu plus bas, des orpailleurs rêvent de pépites de 22 carats que le torrent arrache à la montagne.

Si, au lieu de regarder au fond du trou, vous levez les yeux, vous verrez notamment les tours Saint-Jacques surgirent de la forêt du Semnoz en direction du nord-est. Ces curiosités géologiques sont 3 piliers calcaires dont la plus haute fait 70m. Depuis le pont de l’Abîme, il faut reprendre la voiture pour aller jusqu’à Allèves afin d’entamer le sentier qui y mène en 30 bonnes minutes. De l’autre côté, l’imposante montagne de Bange ferme les Bauges.

Le site est classé monument historique depuis 1946. Les Gorges du Chéran sont labellisées Espace Naturel Sensible, Géosite du massif et Site rivières sauvages.

Construction du pont

À l’endroit ou le pont fût construit, les glaciers et l’eau ont creusé pendant des millions d’années un passage inédit dans les Bauges : le canyon du Chéran. C’est exactement à cet endroit que débutent les Alpes. En aval, le bassin molassique de l’Albanais glisse sous les Alpes. La faille géologique qui suit le Semnoz et la montagne de Bange passe précisément par le site des Gorges du Chéran. Les géologues voient clairement avec les différentes roches présentes sur place.

À partir de 1855, les habitants de Gruffy et Cusy émirent le souhait de relier leurs deux villages par un pont au dessus du ravin dît de l’Abîme. Il faudra néanmoins attendre presque un quart de siècle avant que le projet se concrétise. Plusieurs propositions, plus proches de la passerelle reliant Gruffy à Cusy furent émises.

C’est parce que la roche était particulièrement dure à cet endroit que le projet de Ferdinand Arnodin, ingénieur en pont suspendu, fût retenue. Sa proposition était aussi la moins chère. Concrètement 2 tours de chaque côté du pont soutiennent de solides câbles amovibles toronnés qui viennent se fixer dans la roche.

Expédiés en presque 6 mois, les travaux font découvrir un pont léger et robuste alors que les ponts suspendus n’avaient plus bonne presse. Avant de faire passer des humains dessus, le pont fût lesté avec des dizaines de tonnes de matériaux puis un équipage de chevaux fût poussé sur le pont avec une charrette de 7 tonnes. Comme le pont avait validé haut la main ses ultimes tests de solidité, il fût définitivement adopté par les habitants le 30 janvier 1888 et inauguré officiellement  2 mois après.

Le pont de l’Abîme devient rapidement une curiosité locale et les aixois y venaient alors en expédition pour la journée. Après les montées d’adrénaline de la traversée, une auberge proposait de se remettre de ses émotions. Les chevaux étaient eux aussi bien traités – il le fallait, ça monte depuis le lac du Bourget…

pont de l'Abîme

Le pont de l’Abîme côté Cusy

Balades et activités au pont de l’Abîme

À proximité du pont de l’Abîme, plusieurs activités sont réalisables :

  • Entre le pont de l’Abîme et la passerelle de Cusy, la boucle du Chaos du Chéran est une agréable balade. C’est une randonnée qui commence par une descente et finit par une montée, c’est assez rare. 2h30 sont nécessaires pour effectuer le parcours. Accessible avec des enfants mais à éviter par temps humide. En été, il est possible de faire une halte en bord de torrent et de tremper les pieds dans une eau proche des 1à degrés au niveau de la passerelle ;
  • On trouve aussi un sentier d’interprétation avec des bornes pédagogiques qui longent le torrent côté Gruffy. Il y a de belles fleurs à découvrir ;
  • Plus proche de la passerelle de Cusy, une maison de pêhe et un parcours de canoë sont ouverts au public.

Venir au pont de l’Abîme

Depuis Annecy, le pont de l’Abîme se situe à une vingtaine de minutes de voiture soit environ 22km. Il faut sortir d’Annecy en direction d’Aix-les-Bains. Soit en prenant l’autoroute soit en suivant la route de Seynod. Ensuite, depuis la D1201, prendre l’embranchement à gauche (D5) en direction des Bauges au niveau de Balmont. Continuer en direction des Bauges et dépasser Gruffy. Sur la droite, après être sorti du village au niveau de la fruitière, prendre la route départementale 31.

Depuis le bout du lac d’Annecy ou depuis le Semnoz, il est aussi possible de venir en passant par le col de Leschaux via Allèves.

Les bons cyclistes apprécieront aussi de faire un petit crochet par le pont de l’Abîme à la faveur d’un circuit en Bauges.

Une fois arrivé sur place, les lieux sont bien aménagés (et accessibles PMR) avec un petit parcours sécurisé sur le bord du pont en retrait de la route avec panneau informatif, nombreux bancs, toilettes et panorama. Les personnes sujettes au vertige resteront sur le bord tandis que les plus aventureux pourront tenter d’emprunter le trottoir du pont à condition qu’il n’y ait pas de voiture qui l’emprunte à ce moment.

Informations pratiques

Lieu : 74540 Gruffy
Date(s) : Toute l'année
Tarif : Gratuit
Téléphone :
En savoir plus :

 

 

 

 

Booking.com

 

 

 

 

Pin It on Pinterest