Vue depuis le lac

Abbaye de Talloires

L’abbaye de Talloires existe depuis 1000 ans. L’année anniversaire (2018) est donc fêtée comme il se doit avec des repas médiévaux, concerts, expositions et colloques scientifiques. Ancien prieuré bénédictin devenu abbaye royale en 1674 et rattachée à l’abbaye de Savigny, les lieux ont été agrandi en 1681 et partiellement détruits en 1833. Les derniers moines ont quitté les lieux en 1869 et les lieux sont classés comme monument historique depuis 1944.

Fondé en 1018, l’abbaye est un hôtel restaurant depuis 150 ans. À l’origine, c’est une femme et une reine, Emmengarde qui demanda à son mari Rodolphe III de Bourgogne de céder le domaine de Talloires aux moines de Savigny. La petite église qui était alors dédiée à Marie mais aussi à Saint Maurice et Saint Pierre (pour les dépendances), était située en face du prieuré de Saint-Jorioz sur l’autre rive du lac d’Annecy et existant depuis déjà 2 siècles.

Quatres moines sous les ordres de l’abbé Itier de Savigny se rendent alors sur place. Parmi les quatres moines, l’histoire a surtout retenu Germain de Talloires, qui après une enfance en Flandres et des études sur Paris fut chargé de fonder l’abbaye de Talloires. Au bout de 2 années de labeur, il fit le pélerinage en terre sainte. De retour sur les rives du lac d’Annecy une dizaine d’années plus tard, il entame alors une vie d’ermite dans une grotte au dessous de l’actuel ermitage de Talloires. Il meure entre 30 et 40 ans après. La grotte existe toujours et un portrait taillé dans la pierre et un oratoire jallonne le parcours jusqu’à la grotte. Ce serait Germain de Talloires qui aurait été le précepteur de Bernard de Menthon.

Plus tard, ce sont les moines de l’abbaye de Cluny qui prennent possession des lieux. En 1412, le prieuré de Saint-Jorioz revient aux prieuré de Talloires (avec en prime un lourd impôt). Au 17ème siècle, François de Sales tente de réformer le prieuré dont les jours fastes sont derrière lui. En 1674, le prieuré devient abbaye royal par l’entremise du pape Clément X puis s’agrandit et se dote d’une léproserie à Angon et d’un hôpital.

Avec les troubles consécutifs à la révolution, l’abbaye est saccagée et ses archives disparaissent dans les flammes.

Plus récemment et après avoir été reconstruite, l’abbaye de Talloires s’illustrera notamment comme :

  • un lieu d’expérimentation pour la phtographie avec le tout premier cliché en couleur par Gabriel Lippmann,
  • un lieu réputé pour son cadre et sa gastronomie avec de nombreux visiteurs célèbres : Churchill, Fauré, Cézanne ou Nixon,
  • le poste de commandant de la région par les allemands durant la seconde guerre mondiale

Aujourd’hui, outre le restaurant et l’hôtel de luxe qui sont ouverts toute l’année, des événements culturels (musique, arts) prennent place à l’abbaye de Talloires.

Photo : Guilhem Vellut

Lieu : Abbaye de Talloires, Chemin des Moines 74290 Talloires
Téléphone : 04 50 60 77 33

Préparer au mieux votre excursion à Annecy

Pour réserver au bon prix vos vacances en Haute-Savoie (moyens de déplacement, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées