Le city guide annécien indépendant

Le city guide annécien indépendant

Découvrir

ZPréparer

Réserver

URechercher

Château de Ruphy à Duingt

> ... > Château de Ruphy à Duingt (tout voir)
Mise à jour le 05/30/2022
par Christophe BENOIT
Château de Rufy à Duingt

Château de Ruphy à Duingt depuis le lac au large du village

Impossible de faire un tour de bateau jusqu’au petit lac sans apercevoir cet édifice. En effet, le château de Ruphy (aussi appelé Châteauvieux ou tout simplement château de Duingt) est construit sur une fine langue de terre s’avançant sur le lac d’Annecy face au Roc de chère dans le prolongement du Taillefer. Un vrai décor de carte postale.

Le château et le village de Duingt

À l’origine bâti sur une île désormais presque île au bout du village lacustre de Duingt, le château de Ruphy occupait une fonction importante sur la route allant de Moutiers à Genève sur la voie romaine qui contourne le lac. Le château est, depuis 200 ans, un sujet d’inspiration pour les peintres (Cézanne) et les artistes ainsi qu’un repère pour les vacanciers qui en font toujours un sujet de choix pour leurs photos souvenir.

Ce château n’est pas le seul à Duingt. Un autre est toujours sur pied, il s’agit du château d’Héré. Non loin du château se trouve aussi la tour de Châteauneuf, premier château de Duingt dont les vestiges ont servi à ériger le château actuel.

Château de Rufy à Duingt

Château de Ruphy ou Châteauvieux

Histoire du château de Châteauvieux

Forteresse du 11ème siècle ayant beaucoup évoluée jusqu’à obtenir son visage actuel, le château est classé monument historique depuis 1994 pour son embarcadère, ses murs de soutènement et ses décors intérieurs, sa salle à manger, sa bibliothèque et son salon.

À l’origine, il n’y a pas un château mais différents bâtiments ainsi que le donjon. Cet ensemble hétéroclite passe entre beaucoup de mains jusqu’à être vendu à la famille de Sales à la toute fin du 17ème siècle. Les bâtiments sont enfin réunis au 18ème siècle par Paul François de Sales pour former un seul édifice. Il y ajoute aussi des peintures murales, un salon chinois et le pont de pierre qui relie l’île à la terre ferme. Par la suite, un salon de musique est ajouté. De place forte, le château devient résidence agréable.

Durant la révolution, le château servit de cachette pour les dépouilles et reliques de Sainte Jeanne de Chantal et Saint François de Sales. Sentant le vent tourner, le propriétaire émigre. Puis, comme de nombreux symboles de la noblesse, le château de Châteauvieux est nationalisé et finalement cédé à Jean Berthet de Bossey, qui le revend au baron Scipion Ruphy qui était aussi avocat et un des fondateurs de la Banque de Savoie.

Nous sommes alors au 19ème siècle et le château va se métamorphoser une dernière fois. Le propriétaire fait ajouter le crénelage et les mâchicoulis au sommet du donjon – plus par envie que par réel besoin, reprend la toiture et la recouvre de tuiles d’ardoise, agrandit le grand escalier et ajoute une échauguette du côté de l’entrée.

De nombreuses fenêtres apporte lumière et clarté aux pièces du château – dont les pièces chargées de boiserie ont bien besoin. Après toutes ces modifications, il ne reste que peu de traces des constructions d’origine : les défenses du côté ouest, la cuisine, une tour avec ses archères… Le château prend alors le nom de la famille des propriétaires.

chateau de ruphy en hiver

Vue aérienne du château de Ruphy avec les montagnes enneigées en arrière-plan

Le château aujourd’hui

Les propriétaires actuels, la famille de Certeau, habitent le château. Les visites ne sont donc pas autorisées. Des événements artistiques et culturels y sont organisés dans les espaces extérieurs. L’association qui est aux manettes souhaite faire du château un lieu de réflexion, d’art, de poésie et de culture ainsi qu’un espace de créativité.

Le château s’admire depuis les alentours : en bateau (et tout particulièrement en embarcation individuelle – barque, bateau à moteur, SUP, canoë); en balade depuis le sentier du calvaire et la grotte Notre-Dame qui surplombe Duingt ; depuis la plage dite du château, depuis la plage de Duingt mais aussi depuis l’autre côté du lac d’Angon jusqu’au Roc de Chère.

Si vous venez en voiture, le plus simple est de se garer au centre du village autour de l’église et de marcher jusqu’au parc à l’ouest du château. Une étendue d’herbe, des bancs et table de pique-nique ombragés permettent d’avoir la meilleure vue sur le château. Depuis le petit lac, à moins de 100m, l’embarcadère de Duingt montre l’autre face du château.

Comme le château ne se visite pas, il est intéressant de coupler avec une autre activité : la balade du calvaire et la montée du Taillefer ou une activité nautique par exemple. Si vous êtes seulement de passage sur Annecy, une pause pique-nique dans le parc attenant permet de profiter d’un très joli point de vue sur le lac et le château.

Informations pratiques

Lieu : 34 Chemin du Château Vieux 74410 Duingt
Date(s) : Toute l'année
Tarif : Ne se visite pas
Téléphone : 04 50 77 64 75
En savoir plus :

 

 

 

 

Booking.com

 

 

 

 

Les incontournables à Annecy :

À voir et à faire en ce moment :

Pin It on Pinterest