passerelles de la balade des Gorges du Fier

Beaucoup d’eau dans les Gorges après un épisode pluvieux

Tumultueux torrent de Montagne, le Fier serpente depuis le Mont Charvin ou il prend sa source en passant par Thônes puis Annecy jusqu’à se jeter dans le Rhône pas loin de Seyssel. C’est à une dizaine de kilomètres d’Annecy, à Lovagny qu’il a creusé un impressionnant canyon entre deux falaises vertigineuses. Le site fait partie des visites incontournables de Haute-Savoie.

Les gorges du fier, curiosité géologique

Résultant de l’érosion millénaire de l’eau sur la roche, le Fier parcourt un étroit passage entre deux murs abrupts de presque 50 mètres de haut. Il aura fallu pas moins de 20000 ans pour parvenir au résultat que l’on connaît aujourd’hui.

Inédit dans les Alpes du Nord (mais semblable aux Gorges du Verdon), les Gorges du Fier sont une visite familiale agréable et accessible à tous qui se déroule pour moitié sur des passerelles sécurisées à environ 25 mètres au dessus du lit du torrent. Une échelle située à mi-parcours affiche les dates et hauteurs records des différentes crues. Des panneaux d’informations pédagogiques sont présents à différents points du parcours pour en apprendre un peu plus sur les lieux, sur la géologie locale et sur les légendes qui existent autour des Gorges.

Les lieux sont classés depuis 1943. On doit le parcours à flanc de falaise à l’ingéniosité et à la technicité de Marius Vallin, architecte annécien à l’origine des passerelles. Ces passerelles ne sont d’ailleurs pas immuables et on peut voir pendant le parcours l’impact des crues majeures sur les constructions humaines : des photos d’époque montrent les passerelles complètement pliées avec des troncs en travers…

La nature grandiose

Gorges du Fier, passerelles

Sur les passerelles, au début de la balade

Outre la vue, l’ambiance humide, les jeux de lumière et de contre-jour sur les pierres mousseuses et le bruit du torrent en contrebas, cette visite est aussi l’occasion pour les visiteurs d’admirer les roches sculptées par Mère Nature : les incroyables marmites de géants et autres spécificités géologiques jalonnent le parcours et nous rappellent à quel point l’eau peut être puissante.

Depuis certains points de vue, il est même possible d’imaginer des visages dans la roche… La présence de volumineux troncs d’arbres à plusieurs dizaines de mètres au dessus des flots laisse imaginer jusqu’où le torrent monte lorsqu’il a plu fort les jours précédents. Et vous serez surpris de voir que certaines crues mémorables datent d’il y a seulement quelques années.

Parcours des gorges du Fier

La promenade – on ne peut pas vraiment parler de randonnée – commence au début des Gorges en passant le portillon au niveau de la cabane ou les tickets s’achètent et on est directement mis dans l’ambiance avec la falaise sur la gauche, la passerelle au centre et le vide à droite. La visite se termine lorsque le visiteur passe sous le pont multi-centenaire et que les Gorges s’élargissent sur la Mer des rochers. Et là, changement complet d’ambiance. Le dédale de roches ou lapiaz qu’i s’offre aux visiteurs est le dernier visage des Gorges avec une eau qui se faufile désormais paisiblement sur une centaine de mètres avant de reprendre sa forme originale de torrent.

Il ne reste plus qu’à rebrousser chemin et faire le chemin inverse ce qui n’est pas déplaisant et permet de voir le canyon dans l’autre sens. L’ensemble de la visite fait un peu plus de 1km et nécessite seulement des chaussures fermées, qui accroche bien et sans talon démesuré.

Aspects pratiques (durée, accessibilité)

la mer de rochers des gorges du Fier

Mer de rochers en fin de balade

Rapide balade de moins d’une heure existant depuis 1869 et ayant peu changé depuis sa création, le parcours des Gorges du Fier est bien balisé et adapté à tous les visiteurs… qui n’ont pas peur du vertige.  Aucun souci à avoir : les 250m de passerelles sont solides mais le passage est parfois peu large et il peut être difficile de s’y croiser.

Les parents tiendront fermement la main de leurs enfants – autant pour les sécuriser que pour se rassurer. Les poussettes ne sont pas autorisées. Les porte-bébés sont obligatoires pour les plus jeunes et il est possible d’en obtenir un sur place en échange d’une pièce d’identité dans la limite des pièces disponibles. Le parcours ne convient pas aux personnes en fauteuil roulant (trop peu large). Les animaux sont tolérés sous condition.

Venir aux Gorges du Fier

Depuis Annecy, il faut compter 30 minutes de voiture (l’accès en transport en commun est faisable mais pas vraiment adapté). Il y a deux voies d’accès aux Gorges du Fier. La première, depuis Annecy, passe par le village de Lovagny, longe le château de Montrottier et amène à un vaste parking non loin du Fier. Après une marche d’approche de quelques centaines de mètres sur un route goudronnée, ombragée et réservée aux piétons, les visiteurs arrivent à l’entrée des Gorges. En amont, un premier pont avec de belles sculptures naturelles donne un avant-goût de ce qui les attend plus tard.

La seconde voie d’accès se fait par le village de Chavanod. Après quelques lacets bien serrés sur une route de forêt, le visiteur trouve sur sa droite un tout petit parking. Beaucoup plus proche du point de départ des Gorges, il nécessite quand même d’emprunter un sentier aménagé avec de nombreuses marches. Durant la descente vers l’entrée des Gorges, on voit les différents panonceaux indiquant les hauteurs des crues exceptionnelles avec leurs dates.

mer de rochers

Le Fier s’écoule calmement à la sortie des Gorges

Les Gorges du Fier ne sont pas ouvertes toute l’année mais seulement à la belle saison. À noter que de mauvaises conditions météo ne gênent pas la balade et qu’une venue après de fortes pluie permet de voir le torrent déchaîné en contrebas. Comme la visite est masquée du soleil direct par les grands arbres et par l’encaissement naturel du canyon, cette visite se prête très bien à une chaude journée d’été. Mais comme vous ne serez pas les seuls à avoir eu cette idée, le mieux est donc d’y aller en début ou en fin de journée pour éviter queues et bouchons lors de cette balade.

Activités à faire aux alentours des Gorges du Fier

Après la visite des Gorges (ou avant), quelques tables et bancs et un magasin permettent de souffler un coup et de faire provision de vivres ou de souvenirs. Et tant qu’à être aux Gorges du Fier, autant en profiter et découvrir le château de Montrottier à proximité immédiate ou pousser quelques kilomètres en avant-pays savoyard et visiter les remarquables jardins secrets de Vaulx ainsi que le château de Clermont.

Par contre, même si les lieux donnent envie de faire trempette et même si les rochers sont des invitations aux acrobaties, prenez garde ! Les accidents de baignade ne sont, hélas, pas rares et la baignade tout comme l’accès au bord de l’eau sont interdits.

Dates d’ouverture : habituellement de mi-mars à mi-octobre de 9h30 à 18h15
Plus d’infos : Site officiel

Lieu : 30 Rue du Pont des Liasses 74330 Lovagny
Tarif : 5,8 euros pour les adultes
Téléphone : 04 50 46 23 07

Préparez au mieux votre excursion à Annecy

Réservez vos vacances au lac d'Annecy en Haute-Savoie : transport, hébergement, activités...

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This