Thônes

Voir le numéro de téléphone
Thônes, porte des Aravis

Village de Thônes

Village de fond de vallée, Thones est le passage obligé pour accéder aux stations de sports d’hiver des Aravis (La Clusaz, Le Grand Bornand) depuis l’agglomération d’Annecy.

Cette situation géographique recherchée en ont fait une plaque tournante des échanges économiques et administratifs depuis plusieurs siècles. Dans son développement, le village de Thônes a entrainé avec lui les petits villages alentours, les Villards, les Bouchets Mont Charvin, les Clefs, Alex, Entremont, Serraval et Manigod.

Depuis le 14ème siècle, Thônes accueille un marché toutes les semaines et deux foires annuelles. Plateforme du commerce agricole local, Thônes se distingue de nouveau au 19ème siècle avec le reblochon, fromage typique de la vallée. Basculant peu à peu vers l’industrialisation, avec le Fier un torrent puissant et générateur d’électricité, le village développe une petite industrie (scieries, tanneries, horlogeries…).

Avec l’essor économique, le tramway relie en 1898 Annecy à Thônes : c’est le début de l’aventure touristique. Le reblochon s’exporte jusqu’à Annecy et la vallée accueille ses premiers touristes. Dès lors le développement de la vallée ira de pair avec l’essor du tourisme en Haute-Savoie.

Avec la seconde guerre mondiale, Thônes éclate au grand jour. Le maquis des Glières, poche de résistance à l’occupant allemand a profondément marqué les esprits. Tom Morel à leur tête, les 400 maquisards qui occupe le plateau résistent pendant plusieurs mois avant de tomber sous l’assaut de plus 15000 soldats allemands. Aujourd’hui la nécropole de Morette et son musée sont visibles le long de la route menant d’Annecy à Thônes. Sur le plateau, un monument rappelle les heures héroiques des résistants haut-savoyards. Nicolas Sarkozy en a fait sa roche de Solutré et y vient chaque année.

Aujourd’hui, Thônes est un gros village de moyenne montagne. Tourné vers le tourisme sans renier ses racines agricoles (reblochon, chevrotin des Aravis, charcuterie),artisanales et industrielles (productions sylvicoles importantes, bourrelier, sabotier, siège de Mobalpa), la vallée accueille des activités pour les amoureux de la montagne.

  • De nombreuses balades ainsi qu’une via ferrata sont accessibles et les passionnés de sports d’eaux vives peuvent profiter du puissant torrent qui traverse les montagnes.
  • Un écomusée du bois et de la forêt, le musée de pays et l’église du village (clocher à bulles typique, retable du 18ème siècle) raviront les amateurs de patrimoine et de culture.
  • Les gourmands préféreront quant à eux, la maison de la pomme ou la coopérative du reblochon.

Sur le chemin des stations, prenez le temps de vous arrêter dans ce petit village…

Photo : jodastephen