plateau des glières en hiver

Plateau de Glières sous la neige

Situé au Nord Est d’Annecy entre La Roche sur Foron et le bassin annécien, le plateau des Glières est une grande combe faussement appelé plateau de type calcaire situé à une altitude moyenne de 1450m.

Apprécié en été et en hiver pour ses balades, le plateau des Glières offre un panorama sur les Aravis et son relief doux contraste avec les montagnes abruptes des alentours. D’accès facile depuis Annecy (il faut compter 45 minutes), le plateau des Glières permet un dépaysement garanti sans les tracasseries des grandes stations (stationnement gratuit, pas de bouchon, pas de péage…).

Le plateau des Glières

Plateau légèrement vallonné composé d’alpages et de zones humides en son centre, le plateau des Glières est entouré par des forêts et quelques montagnes sur son pourtour. Faisant partie du massif des Bornes, le plateau est surtout connu pour le maquis des Glières qui occupa les lieux pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Aujourd’hui, le site est classé Natura2000 et Espace Naturel Sensible et la diversité des milieux naturels en font un site protégé avec une faune et une flore remarquable : lynx et loup sont les plus gros animaux du plateau mais plus de 100 espèces d’oiseaux y ont aussi élu domicile.

C’est aussi un plateau ou on peut observer différentes caractéristiques géologiques en un même lieu (lapiaz, falaises, plis et fissures) qui racontent l’histoire de la formation des Alpes.

Là-haut, restaurants d’altitudes et bars d’alpages proposent repas savoyard, verres de vin chaud, fondues ou encore tartiflettes en hiver et verre rafraîchissant en été à l’ombre des parasols. Avant d’attirer les visiteurs, le plateau a surtout connu les bergers et les agriculteurs qui font paître leurs troupeaux depuis plus de 1000 ans et qui produisent du fromage : reblochon, tomme, abondance…

Anecdote musicale : le personnage principal de la chanson « la Dame de Haute-Savoie » de Francis Cabrel serait en fait la Constance, restauratrice du chalet du même nom sur le plateau des Glières.

Enfin, ne vous étonnez pas si vous voyez parfois Glière sans s. Historiquement utilisé au singulier, le Plateau de Glière est désormais le plus souvent utilisé au pluriel mais quelques anciens utilisent encore le singulier.

Monument National à la Résistance

Les Glières, haut lieu de la résistance

Lieu majeur de la résistance en Haute-Savoie, le plateau des Glières a recueilli 500 personnes dont de nombreux jeunes des vallées souhaitant échapper au STO ou animés par des convictions politiques durant la seconde guerre mondiale. Dirigés par le lieutenant Tom Morel, les maquisard du plateau des Glières furent écrasés par les allemands en mars 1944 dans ce qui fut appelé la bataille des Glières.

Un monument dédié à la résistance est érigé depuis 1973 au milieu de la combe. Oeuvre d’Émile Gilioli, symbolisant le soleil dans une main et le V de la victoire, il ne vous échappera pas que les 2 branches du V ne sont pas de la même taille : l’aile droite cassée rappelle que la victoire a toujours un prix. Le soleil, qui semble instable veut montrer, pour sa part, que la liberté ne doit pas être considérée comme définitivement acquise.

Depuis 2020, le monument est inscrit sur la liste des monuments historiques et plusieurs présidents de la République (Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron) s’y sont recueillis. Pour les locaux, les Glières sont un lieu de respect de la mémoire et contribuent à l’identité haut-savoyarde.

En face du monument, un espace mémoriel accueille des expositions et est le point de rendez-vous des visites guidées. En plus des installations présentes sur le plateau, un musée de la résistance est ouvert au visites dans la vallée à l’entrée de Thônes à Morette.

skieurs de fond

Activités d’hiver au plateau des Glières

L’hiver, le plateau des Glières attire surtout les adeptes d’activités physique d’endurance : ses pistes de ski de fond sont ouvertes tôt dans la saison et ferment tard (il y a des réserves de neige conservées exprès pour les entraînements). Au total, c’est plus de 35km de pistes qui sont entretenues chaque hiver pour le plus grand plaisir de fondeurs.

Beaucoup apprécient le plateau pour venir s’y promener en raquettes à neige ou à pied lorsque la neige est bien dure.

On y rencontre parfois des pratiquants de snowkite qui apprécient ses grandes étendues sans obstacles permettant de profiter à toute vitesse à travers le plateau. Dans un style différent, des chiens de traîneaux permettent de traverser le plateau à pleine vitesse mais en toute quiétude.

Enfin, les enfants peuvent profiter de descentes en luge sur les espaces damés prévus pour cette activité.

Enfin, pour conjuguer sport et détente, une activité prisée consiste à venir en milieu d’après-midi et marcher jusqu’à un restaurant / chalet et finir la soirée autour d’un plat de saison puis rentrer à la frontale sous la voie lactée.

Activités d’été au plateau des Glières

En été, balades dans les alpages, randonnées dans les résineux et les lapiaz raviront les amoureux du grand air. Surtout, ce qui est apprécié c’est le contact avec la nature de moyenne altitude mais sans trop de dénivelé : avec ses 7km de long, il y a déjà de belles balades à faire sans trop monter. C’est donc un lieu de randonnée très apprécié pour les adeptes de randonnée douce ou pour celles et ceux qui ont mal aux genoux. Des panneaux d’information égayent le grand parcours balisé qui ceinture le plateau et une petite dizaine de parcours existent.

Les fans de spéléologie, de leur côté, apprécieront le sous sol aussi creux que du gruyère avec une quinzaine de grottes s’enfonçant à plus de 100m sous terre. La plus profonde descend même jusqu’à 400m.

Quelques spots d’escalade sont aussi accessibles depuis le plateau.

Pour les cyclistes, c’est une belle course à faire le matin. Pour traverser le plateau, il faudra emprunter les pistes non goudronnés mais mais ce n’est pas  vraiment gênant. Le Tour de France y est même venu 2 fois.

Plateau des Glières en été

Plateau des Glières en été

Venir au plateau des Glières

Depuis Annecy, il faut compter 50 minutes de voiture et 30km de trajet. Depuis le Nord d’Annecy, prendre la direction d’Argonay et Évires et bifurquer sur la droite vers Fillière au niveau de Groisy. Après Thorens-Glières, la route commence alors à franchement grimper et le passage en forêt serpente sur plusieurs kilomètres jusqu’à déboucher, après le col du Collet, sur le plateau. Il faut alors suivre la route principale (sur la gauche) sur 1km pour arriver au parking et au col des Glières.

Le plateau peut aussi se traverser en voiture et, une fois passé les quelques kilomètres de piste, on retrouve une route goudronnée qui rejoint la D12 au Nord-Est du plateau et qui redescend en direction de Bonneville au Nord ou Le Grand-Bornand et Saint-Jean de Sixt au Sud.

L’accès est sinueux mais ouvert toute l’année et il faut juste se méfier des chutes de pierres de fin d’hiver.

Date(s) : Toute l'année
Lieu : Plateau des Glières
Tarif : Gratuit

Préparez au mieux votre excursion à Annecy

Réservez vos vacances au lac d'Annecy en Haute-Savoie : transport, hébergement, activités...

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This