petit-port Annecy le Vieux

Balade sur les pontons du Petit-Port

Située au Nord Est d’Annecy, Annecy-le-Vieux est une ville déléguée d’Annecy. Jusqu’en 2017, c’était une commune autonome. Depuis, elle a fusionné avec les autres communes limitrophes et avec Annecy pour ne former qu’une seule et même entité nommée Annecy.

Annecy-le-Vieux et le Vieil Annecy (vieux quartiers touristiques) sont deux lieux différents. La plupart des voyageurs et touristes confondent les deux. Voir la différence entre Annecy-le-Vieux et le Vieil Annecy ici !

Présentation d’Annecy-le-Vieux

En bord de lac et délimité par le village de Veyrier du Lac et le Mont Veyrier au Sud-Est, le torrent du Fier au Nord par Annecy sur son côté Ouest, Annecy le Vieux est une ville charmante, essentiellement résidentielle.

Avec presque 2km de bord de lac, elle dispose de la très grande plage herbeuse d’Albigny, de roselières protégées et d’un petit port de plaisance. Facile d’accès et bien desservie, recherchée pour son cadre de vie et située sur la route des stations des Aravis, la ville d’Annecy-le-Vieux compte plus de 20000 habitants que l’on nomme des ancileviens.

Parmi ses illustres habitants, Annecy-le-Vieux accueillit notamment l’auteur Eugène Sue et le musicien Gabriel Fauré.

Tourisme, patrimoine et activités à Annecy-le-Vieux

plage d'albigny

Vue depuis la plage d’Albigny avec le Semnoz en toile de fond

Même en laissant de côté la confusion avec le Vieil Annecy, Annecy-le-Vieux est attirante pour les visiteurs. Une bonne trentaine de restaurants et autant d’hôtels sont installés sur place et plus de 200 commerces de proximité permettent des courses d’appoint.

Parmi les établissements gastronomiques renommés, on peut citer les étoilés « Le Clos des Sens » sur la colline d’Annecy-le-Vieux et « Vincent Favre Felix » 200m en contrebas. Les autres restaurants se trouvent principalement le long du lac.

Concernant les activités, le lac et le Mont-Veyrier sont les deux terrains de jeux principaux avec loisirs aquatiques et loisirs de nature et de montagne. Beaucoup viennent s’y balader et le parcours piéton entre l’Impérial Palace et Veyrier, passant par la plage d’Albigny, les roselières et le Petit-Port puis par la balade sur pilotis fait partie des incontournables. Une dizaine de parcs et jardins et des installations sportives et culturelles complètent le tableau.

Patrimoine ancilevien

  • Le parc Gabriel Fauré sur la colline est très agréable et offre une belle vue sur Annecy et le lac. Sa maison, la villa Dunand située juste à côté, ne se visite pas ;
  • Le clocher roman, monument classé du 12ème siècle et dédicacé à Jupiter est situé non loin. L’église Saint-Laurent qui le touche presque est un bel exemple de l’architecture sarde néoclassique. On y retrouve même quelques pierres de l’époque gallo-romaine ;
  • Sur les hauts d’Annecy-le-Vieux, la chapelle Notre-Dame de Pitié située au hameau de Provins est typique des chapelles rurales du 17ème siècle ;
  • Le château de la Cour, bien caché par de grands arbres, est une ancienne maison-forte qui ne se visite pas ;
  • Le café Brunet, café historique d’Europe proche de la place Gabriel Fauré est très agréable notamment en été sous le feuillage des marronniers centenaires ;
  • Les pieds dans l’eau, le site sublacustre du Petit Port recèle des traces d’habitats sur pilotis ;

Animations locales

  • Des animations musicales autour du compositeur et pianiste Gabriel Fauré sont régulièrement organisées ;
  • À l’automne, la fête d’automne de l’Ancileviennerie met en valeur les métiers et les traditions d’autrefois ;
  • Sur le bas d’Annecy-le-Vieux l’espace contemporain de l’Abbaye expose toute l’année ;
  • Une course autour du lac en binôme cycliste/coureur a lieu chaque année.

Histoire d’Annecy-le-Vieux

clocher roman Annecy le Vieux

Le clocher roman, patrimoine classé du 12ème siècle

Occupée dès la préhistoire, Annecy-le-Vieux accueille alors des pêcheurs et des cultivateurs. Les celtes viennent ensuite investir les lieux et profiter des ressources lacustres. C’est à cette époque que les premiers échanges avec l’Italie se font mais le rouleau compresseur romain transforme les lieux vers -50 avant JC et Boutae est fondée. Ici vivent 2000 personnes et la petite citée se trouve à la jonction stratégique entre les voies romaines de Genève, de l’Italie et de Vienne (en Isère).

A l’époque Gallo-romaine, de nombreux bourgs agricoles s’étalent de part et d’autre de la plaine du bout du lac de Boutae. Anniciaca (futur Annecy-le-Vieux) est l’une de ces bourgades et siège d’un important domaine agricole qui fructifie sur les coteaux ensoleillés de ce côté du lac. Après les guerres du 6ème siècle, beaucoup de personnes se regroupent autour d’Anniciaca qui se fortifie comme elle peut, devient et restera une capitale rurale jusqu’au 12ème siècle.

Annecy le neuf, ville fortifiée et futur ville d’Annecy, supplante l’hégémonie d’Anniciaca. C’est en 1107 que la séparation entre Annecy le neuf et Annecy-le-Vieux prend forme. Les 2 villes se développent alors côte à côte pendant plusieurs siècles.

Avec le temps, Annecy le Vieux développe son économie rurale, la culture de céréales, les élevages et la vigne. La vigne, ne produisait pas un très bon vin mais a durablement marqué la ville : on retrouve la trace de la culture de la vigne sur les armoiries d’Annecy-le-Vieux mais aussi dans de nombreux lieux-dits et encore aujourd’hui dans les espaces verts. Depuis le 13ème siècle, les pentes du Mont-Veyrier sont aussi utilisés pour produire du charbon : cette activité ne prendra fin qu’après la seconde guerre mondiale.

Fleurons industriels de la ville, les cloches Paccard et la minoterie Cléchet s’installent durant le 19ème siècle. Il y a même une ligne de train, aujourd’hui disparue qui relie Annecy jusqu’à Thônes en passant par Annecy-le-Vieux et le défilé de Dingy. Aujourd’hui, l’industrie lourde a disparu mais le parc des Glaisins sur les hauts d’Annecy-le-Vieux accueille de nombreuses entreprises et est le poumon économique de la ville.

Enfin, en 1860, la Savoie est rattachée à la France et Annecy le Vieux devient française (pour la seconde fois). En 2017, Annecy-le-Vieux est absorbée et fusionne avec Annecy devenant désormais ville déléguée.

Se loger sur Annecy-le-Vieux pour les vacances

Annecy le Vieux

Annecy le Vieux depuis les hauteurs de la ville

La ville d’Annecy-le-Vieux est divisée en plusieurs zones et compte encore 13 hameaux : Albigny, le Bray, Sur les Bois, le Bulloz, le Chef-lieu, le Crez, Frontenex, le Creux, Novel, le Petit-Brogny, les Barattes, Provins, Vignères… Le marché immobilier sur Annecy-le-Vieux est tendu et les prix sont élevés. Pour les vacanciers, Annecy-le-Vieux peut se découper en plusieurs zones :

  • Les secteurs les plus urbanisés et les moins agréables sont ceux situés dans la plaine et à la limite d’Annecy : Proche des quartiers de Novel et du Buisson ;
  • Les secteurs à proximité du lac et du Mont-Veyrier sont plus recherchés mais aussi plus animés : Albigny, Petit Port ;
  • Entres les deux secteurs précédents, se trouvent des quartiers sympathiques composés de maisons et d’immeubles tout à fait agréables : du côté des Barattes, de la Mavéria, des Pommaries, de l’Abbaye ;
  • Au Nord-Est, sur les collines, les secteurs sont essentiellement résidentiels, calmes mais éloignés du lac et des zones de vie. Agréable si vous avez la chance d’avoir un pied à terre avec vue sur le lac. À réserver si vous avez une voiture.

Si vous souhaitez loger sur Annecy-le-Vieux pour vos vacances, ce sera dans du dur ! Il n’y a plus de camping sur Annecy-le-Vieux depuis quelques années. Reste donc les hôtels et locations de vacances.

Les maisons de vacances, B&B et villas avec piscine existent sur Annecy-le-Vieux mais ce sont surtout les appartements à louer qui représentent la part la plus importante des hébergements mis à disposition des vacanciers. À noter la présence de 2 lieux d’hébergements collectifs (MFR d’Annecy-le-Vieux et la résidence Pré Saint-Jean).

Venir et se déplacer à Annecy-le-Vieux

Piste cyclable au bord du lac

Piste cyclable d’Annecy le Vieux

La ville est facile d’accès en voiture. L’autoroute A41 et sa sortie « Annecy-Nord » sont à 500m du Fier et des premiers quartiers d’Annecy-le-Vieux. À l’intérieur de la ville, la circulation est fluide et les grands axes font vite place à des rues et ruelles plus tranquilles. Les parkings et les stationnements sont nombreux et placés aux endroits principaux pour les visiteurs d’un jour : le long du lac.

  • Sans voiture, les déplacements restent pratiques. La gare d’Annecy (en plein centre) est située à 3km à vol d’oiseau. Presque 10 lignes de bus permettent chaque jour de se déplacer entre le centre et la ville d’Annecy-le-Vieux. Seuls les quartiers les plus excentrés d’Annecy-le-Vieux nécessitent de parcourir les dernières centaines de mètres à pied.
  • Sur place, il est aussi possible de se déplacer en vélo. Annecy-le-Vieux est équipée de 30km de piste cyclable dont les principales sont très agréables et sécurisées.
  • Enfin, pour les adeptes de la marche à pied, venir du clocher roman d’Annecy-le-Vieux jusqu’au vieil Annecy prend 45min en passant par la ville et 1h en choisissant de longer le lac.
Lieu : Annecy-le-Vieux

Préparez au mieux votre excursion à Annecy

Réservez vos vacances au lac d'Annecy en Haute-Savoie : transport, hébergement, activités...

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This