Annecy, la Venise des Alpes

Voir le numéro de téléphone
Canaux d'Annecy

Annecy, le Thiou et le Palais de l’isle

Son lac aux eaux bleu-vert et ses canaux qui parcourent la vieille ville lui ont donné le surnom de « Venise des Alpes« . Mondialement réputée pour son attrait touristique, la qualité de la vie et ses montagnes alentours, Annecy est une ville touristique qui a su préserver son charme et son authenticité pour le plus grand plaisir des vacanciers.

« Venise des Alpes » à cause de sa proximité avec l’eau. Le Thiou, principal exutoire du lac d’Annecy a d’abord servi aux entreprises industrielles (moulins, manufactures, forges…) avant d’être investi par les touristes. Les canaux et le dédales de rues de la vieille ville symbolisent aujourd’hui la ville d’Annecy.

« Rome des Alpes » car la vie religieuse annécienne a été très fructueuse depuis le moyen age. Sa proximité avec Genève et sa position durant la réforme calviniste, l’implantation de l’évêché et la présence de Saint François de Sales en 1602 en sont quelques exemples.

Un port de plaisance, des plages et de nombreuses ballades et parcs (Paquier, Albigny, Marquisats, jardins de l’Europe) occupent les bords du lac.

Très liée à l’eau, rempart naturel, ressource naturelle et force de travail, Annecy a été façonnée par cette dernière et son urbanisme en est le témoin. La vieille ville avec ses traboules, passages cachés et enchevêtrement de maisons sont caractéristiques. On retrouve aujourd’hui encore les artères moyennageuses (porte Sainte Claire, côte Perrière) qui encadrent la vieille ville du reste de l’agglomération.

Très touristique, la vieille ville et ses rues piétonnes (rue Sainte Claire, rue Carnot, rue Royale) ainsi que les vieilles prisons et le chateau sont des lieux incontournables pour tout visiteur.

Situé en bout de lac et encadré par Annecy le Vieux, Sevrier et le virage de La Puya, Cran, Seynod et la montagne du Semnoz, cette plaine lacustre est habitée depuis la préhistoire. Les tribus gauloises des Allobroges laissèrent ensuite leur place aux romains.
Boutae, la « cité des boeufs » romaine est fondée en 35.

Le chateau du comte de Savoie, s’élève dès 1107 sur les hauts d’Annecy.
Devenue capitale du comté de Genève au 14ème siècle, elle est cédée au comte de Savoie.
En 1860, la ville devient française.

Photo : tourisme-annecy.net (tous droits réservés)